Envolée fantastique dans la nébuleuse cosmique = la vie?!

Publié le par Aizen

 

 

 

 

dorénavant FSA est à cette nouvelle adresse:

 

 http://flying-squirrel-attacks.com/

 

 




Ce soir en regardant ces nébuleuses,
j'ai eu envie de vous emmener en voyage,
faire une de ces grandes envolées fantastiques,
en suivant quelques comètes flamboyantes au passage.
Corps et âme transportés dans cette méditation cosmique,
nous trouverons peut-être refuge quelque part,
en apesanteur entre ici et là-haut.

J'ai toujours aimé regarder le ciel, mais les étoiles
se faisant de moins en moins visibles sur la toile céleste,
c'est dans mon cristal magique que j'ai pu désaltérer ma soif d'enchantement.
Ce dernier m'a été offert par mon cher et tendre, et depuis,
j'ai l'impression d'avoir un mini dôme de pluie étoilée à portée de main...

Je repensais à ce que m'avait confié
un ami chercheur en astronomie,
qui à l'époque travaillait à l'observatoire de Hawaï:

"J'observe le ciel, mais plus je trouve des réponses logiques
et plus je me questionne sur la véritable nature de l'univers "


J'imaginais alors une absurdité fantasmagorique:
Et si l'univers ressemblait à un gros chat noir entrain de s'étirer?
Mon ami me dit alors: "qui sait? tu as peut-être raison..."

Mon intervention était-elle aussi absurde que la possibilité pour nous,
êtres humains de comprendre un jour le grand mystère de l'univers?


J'ai toujours pensé à ce concept, comme à une puissance fondamentale
capable du meilleur comme du pire, s'étirant de plus en plus loin,
aussi neutre et impartial que peut l'être la Source même du Grand Tout
que rien ni personne ne peut arrêter.

Et à l'heure où nous parlons, le Large Hadron Collider
continue de tourner à Genève
pour recréer des conditions similaires
à l'état de l'univers après le
big-bang...

Quel est l'impact de cette expansion sur nous,
petits hommes, semblables à de petits playmobiles
monté sur un kit lego,
embarqué malgré lui
dans une une  épique chevauchée inter galactique?

J'ai l'impression de comprendre Dorothy dans le magicien d'Oz,
qui s'envole avec sa maison pour atterrir un peu plus tard
dans une toute autre dimension...

Alors je me suis demandée ce qu'était l'essence même de la vie.
Cette capacité qu'à la plus petite particule de vie à émerger de nulle part,
lorsque toutes les soi-disants conditions sont requises...
Cet organisme, bien qu'infiniment petit, possède
au sein même de son existence minimaliste, une force incroyable,
programmée à évoluer et survivre.

Darwin!...si seulement tu pouvais nous entendre!...
Que penserais-tu de notre propre évolution?
Penses tu que nous avons dans notre âme,
cette part d' immortalité que tous recherchent
sans jamais parvenir à la trouver de notre vivant?

Nous vivons, me dis-je souvent, dors et déjà
dans une société que l'on peut comparer à celle
du roman d' Aldous Huxley, "le meilleur des mondes".
Ce livre  parle de dystopie, d'eugénisme positif,
et de conditionnement comportemental mis en place
avant même la conception d'un futur "être".
Contrôle, sélection, assujettissement de l'être
pour soi-disant former les meilleurs individus
aptes à former les rangs d'une brillante société.

Pourquoi résister?
Peut-être parce qu'on ne conditionne pas totalement l'inconscient.
Y a t-il une échappatoire?
Elle rime parfois avec folie ou mort...
Pouvons nous être réellement libre de corps et d'esprit?
Pouvons nous par la pensée, sortir de n'importe quelle impasse?

Créer...
C'est une responsabilité pour tous.
On dit que le verbe est créateur.
Il en est de même pour la pensée.
Cela crée autant de liens que de ressentiments dans le coeur des hommes.
Il fait naître l'amour, comme une fleur, qui si on ne l'arrose, se fane.

Comment rester impassible, neutre, vide de toute souffrance
et ainsi avec compassion contempler le monde...
pour comprendre et accepter notre condition humaine?
Comment y parvenir sans devenir des robots dénués d'émotions,
subsister en nageant à contre-courant de l'évolution de masse?
Comment agir dans notre présent, et donner le meilleurs de nous-même
et avoir foi en nous, en la vie,
pour construire un avenir qui ne soit pas déception?

Le futur constamment et à jamais nous obsède.
Et pourtant c'est ici et maintenant que tout se joue.


Et, tandis que, toutes ces questions
se perdent comme un écho dans la nuit,
les zodiaques se dessinent comme un sourire angélique,
peut-être un brin moqueur...

Nous sommes si loin des étoiles du firmament.
Elles restent silencieuses, brillent, explosent puis s'éteignent.
Elles sont peut-être les gardiennes de nos songes, qui sait?.

Car nous avons le plus bel instrument
au dessus de nos têtes.
majestueuse horloge,
elle donne l'heure du passé.
Le ciel est  une machine à remonter le temps.



* * * *       * * * *     * * * *     * * * *


"hitotsume no kotoba wa yume
nemuri no naka kara
mune no oku no kurayami wo sotto
tsuredasu no"

                         

"La première parole est le rêve:
Je laisse doucement échapper
l'obscurité de mon coeur
du fin fond de mon sommeil"
                                     
                                      Kanno Yôko, Akino Arai  "Voices"



Vocabulaire japonais du jour:


Le ciel
: sora
étoile:
hoshi
astronomie: tenmongaku
La vie: inochi
La mort: shi
Un être vivant: seimei
L'univers: uchû
Galaxie: Ginga
L'énergie: enerugî
Le passé: kako
Le présent: genzai
Le futur: mirai
créer: tsukuru ( faire / créer / fabriquer ),
umu
(donner naissance)
kamosu
(créer / causer / provoquer / faire naître)
La contemplation: chinshi (profonde réflexion / contemplation / méditation)
hansei: (réflection / introspection / méditation / contemplation)
L'évolution: shinka
L'existence:
jitsuzai (réalité  en tant qu' existence)
jinsei (vie humaine, animale en tant qu' existence)
seikatsu (vie, existence quotidienne)
seizon (existence dans la survivance)



Hommage:
Un grand merci du fond du coeur à Matsumoto Leiji
pour son oeuvre illustrée et philosophique "Ginga Tetsudô 999"
(Galaxie Express 999), qui a marqué à jamais la petite fille que j'étais.




A lire aussi de très intéressant article sur le sujet:


Dieu, fruit de l'évolution humaine?:
Pour certains darwinistes, l'évolution du cerveau humain mène à la religion ( Slate.fr)

Requiem pour Darwin: Deux cent ans après la mort du père de la théorie de l'évolution,
les résistances créationniste ne désarment pas.
(Slate.fr)


Rendez-vous sur Hellocoton !








Publié dans rêveries lunaires

Commenter cet article

googootanonymus 01/10/2009 17:15


"Ce dernier m'a été offert par mon cher et tendre," heeeeeeeeeyyy ! mé t'as un fiancééééééé !! en fait !! ou alors c le bouclééééééé !!? ou alors c privééééé !!?


joo2 ▲∆▲ 2ooJ 16/09/2009 17:55

LOL !! les pipics de la fin font fufull-70's !! le poème de Kanno Yôko, Akino Arai "Voices" est vraiment COOL + depuis un certain moment on parle de "darwinisme social" aussi + j'm bien l'image du chat ki s'étire@dortpelotonné@s'étire - respiration de l'uni vers l'univers uni ...

Aizen 16/09/2009 18:01


Si Darwin lisait certains articles sur l'évolution humaine biologiquement tourné vers le divin, cet athée acharné qu'il était se retournerait dans sa tombe! Mais moi j'aime me dire qu'on sait
jamais. J'ai envie d'être étonnée par toutes les théories possibles, même les plus fofolles!^^